Comment limiter l’artificialisation des sols ? Prochain RNA le 25 septembre 2020 à Paris

publié le 12 février 2020 (modifié le 29 juin 2020)

Le prochain RNA aura le vendredi 25 septembre, à Espaces Diderot, Paris 12 ; il ouvrira le cycle de travail 2020-2021.

Cette première journée abordera les questions suivantes :
Quels phénomènes d’artificialisation des sols sont à l’oeuvre sur les territoires ? Quels sont les impacts sur les fonctionnalités environnementales, quels sont les enjeux ?
Pourquoi et comment les collectivités agissent pour mieux protéger leurs sols et leurs ENAF, urbaniser plus sobrement ? Quels leviers utilisent-elles, via leur observation, leur planification, leur portage et leur investissement dans les projets opérationnels, pour soutenir la régénération de l’existant, la densification, la renaturation, l’extension plus vertueuse, etc ? Par quel processus de réflexion, de consensus et d’adhésion passent-elles pour avancer concrètement vers ces ambitions ? Quelles sont leurs difficultés, voire les limites ?
Comment les aménageurs, accompagnés de leurs partenaires, progressent à l’échelle concrète des projets ? Comment amplifier la régénération (sur tous types de tissus existants et sur tous types de territoires), densifier, renaturer et préserver les écosystèmes à l’échelle projet ? Avec quel modèle économique ? Comment gérer les limites de la régénération et de la densification, notamment face aux objectifs de TEE (qualité de l’air, chaleur, résilience à l’eau….) ? Quels progrès sont faits dans les projets en extension en parallèle, pour limiter les impacts ?
Est-il possible de régénérer à « périmètre fermé » sur tous les territoires ? Jusqu’où peut-on aller, tout en répondant aux besoins en développement humain et économique, et en préservant les solidarités et le maillage territorial ?

Programme RNA 25 septembre 2020 version inscriptions (format pdf - 122.6 ko - 29/06/2020)

Lien pour s’inscrire